L’école en Iran

Préparation pour aller à l’école


Les enfants iraniens portent un uniforme scolaire qui respecte les exigences de leur religion. Shakila et Shaudi, les deux sœurs de notre famille doivent donc porter le voile et couvrir leurs bras et leurs jambes. Elles s’habillent et se préparent en toute autonomie, et dégustent du fromage type feta, des œufs brouillés et du pain (les galettes carrées) pour le petit déjeuner accompagné de la classique tasse de thé. Elles quittent la maison pour attaquer les 20 minutes de montée qui les mènent à l’école.




Découverte de l’école


L’école du village est assez grande puisqu’elle accueillait autrefois plus de 200 élèves. Aujourd’hui, il n’y a plus que 20 élèves et seulement 1 professeur ! Cela s’explique par un déplacement des familles du village vers les villes, où il y a un meilleur accès à l’emploi et aux études. Les 20 élèves sont répartis en deux créneaux horaires pendant la journée, en raison de 4h le matin ou l’après-midi.


C’est donc avec courage que Mohammed, jeune professeur de 24 ans, a repris le flambeau de son père qui a été enseignant ces 30 dernières années dans cette même école. Nous avons été agréablement accueillis par ce jeune iranien plein de bonne volonté vis à vis de notre projet. Nous découvrons une petite classe joliment décorée de 10 tables. A notre entrée dans la classe, nous sommes accueillis par une prière des enfants qui commence par « Allah-O-Akbar » / « Dieu est le plus grand ».




Les matières enseignées


Les enfants étudient les mathématiques, les sciences naturelles, le farsi (leur langue nationale), les sciences sociales (regroupant notamment l’histoire et la géographie), le sport et un cours d’ordinateur qui regroupe aussi les travaux manuels. Mais il y a également deux cours supplémentaires liés à leur appartenance forte à l’islam : un cours de religion islamique et un cours du Coran, l’équivalent de notre bible.

Durant le cours de travaux manuels, les enfants font preuve de beaucoup de créativité et confectionnent des dessins avec des noix, la principale culture de la région !





Ils font aussi des dessins avec de touts petits bouts de papiers, imitant les mosaïques, techniques utilisées pour la décoration de la plupart des grands bâtiments iraniens.


D’autres belles réalisations en papier



Cours de sport improvisé par Vincent !


Parce que « In the Eyes of », c’est avant tout une histoire de partage, nous avons décidé de leur donner un cours de sport, les origines académiques de Vincent ! Après un échauffement musclé à plus de 1700m d’altitude, nous leur avons appris à jouer à la tomate et à la balle au prisonnier. La « tomate » est depuis devenu leur jeu préféré, source de grande rigolade, qu’ils sont ravis de montrer à leur famille. Les enfants ont aussi été ravis de nous montrer leurs jeux.

Plus d’informations sur dans un prochain article !



Vos dessins en main !


Nous prenons le temps de découvrir l’école et reviendront prochainement pour leur expliquer notre projet et leur donner vos précieux dessins !

A suivre !!



50 vues2 commentaires

QUI SOMMES-NOUS ?

L'équipe

Contactez-nous

Nous soutenir

NOUS SUIVRE

Photo credit ©Vincent Kronental

All rights reserved

Soutenu par