À table chez les iraniens

Les iraniens sont fiers de leur cuisine, l’une des plus raffinées du monde. Ce n’est pas dans les restaurants mais dans les familles que l’on découvre les saveurs authentiques.


Au village de Hir, les repas sont préparés et servis à même le sol, sur une petite nappe, comme en Indonésie ! Il n’y a pas non plus de couteau à table, seulement une cuillère et une fourchette.




Présence obligatoire sur la nappe des repas: le PAIN !


Comme en France, les iraniens en consomment beaucoup, mais rien à voir avec notre bonne vieille baguette ! Le pain iranien est d’ailleurs unique en son genre. Il sert à prendre des morceaux de viande, de salade ou de fromage dans l’assiette, avant de le manger. Il existe différentes variantes, selon le budget des familles. Voici des photos des différents pains et comment ils sont mangés :



L’entrée


Le repas iranien commence généralement par du thé ou autres herbes aromatiques, supposées ouvrir l’appétit. Et quel rituel ! Les iraniens ne boivent pas le thé comme chez nous. Tout d’abord, la tasse de thé, de petite taille, est systématiquement servi dans une coupelle, pour une raison bien particulière. Le thé est versé dans la coupelle. Puis, après avoir pris un morceau de sucre et l’avoir placé en bouche et coincé entre les dents, les iraniens boivent le thé dans la coupelle (attention les caries!). Le sucre fond au contact du thé chaud.





Les plats principaux


Le kebab avec le riz compose en règle générale le plat principal iranien. Mais attention, rien à voir avec les kebabs que l’on connait en France. En Iran, ce sont de vraies brochettes de viande cuites sur les braises, souvent en plein air, et souvent à l’aide des hommes (l’occasion de montrer qu’ils participent aussi à la confection des repas !). Le kebab se décline sous forme de poulet, d’agneau, ou de viande hachée. Les brochettes sont accompagnées de riz basmati, joliment présentées avec du riz safrané sur le dessus pour ajouter de la couleur. Des variantes aux brochettes : le ragoût de boeuf et d’agneau, ou encore les boulettes de viande, ou encore des plats à base d’aubergines grillées ou autres légumes farcis.

On trouve également systématiquement du fromage de fêta, des tomates, des concombres et un petit bol de yaourt, que les iraniens mélangent avec le riz, un délice !



Dessert :


Au village, pas vraiment de dessert si ce n’est parfois des fruits. Cependant, nous avons eu la chance de tester à des délicieux petits biscuits ou gâteaux sucrés assez riches, lors de visites à Téhéran, la capitale.


Boissons:


A part le thé, les iraniens du village boivent beaucoup de lait provenant directement de la vache des voisins !

Bref, des repas variés et sains qui nous changent beaucoup du poisson/riz à TOUS les repas en indonésie ;)

L’iran est de loin le pays où nous mangeons le mieux !


On espère vous avoir mis l’eau à la bouche, n’hésitez pas à vous faire des repas iraniens, il y a pleins de recettes sur internet !

0 vue

QUI SOMMES-NOUS ?

L'équipe

Contactez-nous

Nous soutenir

NOUS SUIVRE

Photo credit ©Vincent Kronental

All rights reserved

Soutenu par